Tarifs et aides possibles

Réductions d’impôts

Avec les services à la personne, vous bénéficiez de nombreux avantages fiscaux.
50% de réduction* ou de crédit d’impôt sur le revenu** sur les sommes versées.

* Réduction d’impôt dans la limite de 12 000 € par foyer fiscal, 13 500 € par foyer avec un enfant à charge, 15 000 € par foyer avec plusieurs enfants et 20 000 € pour les personnes dépendantes.
** Crédit d’impôt pour les ménages les plus modestes qui travaillent ou qui recherchent un emploi.

Vous êtes bénéficiaire et la PCH qui vous est alloué est de 120 heures par mois (19,74€ de l’heure)

  • Auravie Services : 120 h x 23 € = 2760,00 € TTC
  • Part PCH : 120 x 19,74 € = 2368,80 €
  • Reste à charge : 391,20 €
  • Réduction d’impôt 391,20 x 50 % = 195,60 €

Reste à charge net : 195,60 € soit 1,63 € de l’heure

Vous êtes bénéficiaire et avez demandé 10 heures par mois

  • Auravie Services : 10h x 23 € = 230,00 € TTC
  • Réduction d’impôt 230 x 50 % = 115,00 €

Reste à charge net : 115,00 € soit 11,50 € de l’heure

Vous êtes bénéficiaire et l’APA qui vous est allouée est de 30 heures par mois, à hauteur de 45% du coût horaire (19,74€ de l’heure)

  • Auravie Services : 30 h x 23 € = 690,00 € TTC
  • Part APA : 30 x 19,74 € x 45 % = 266,49 €
  • Reste à charge : 423,51 €
  • Réduction d’impôt : 423,51 x 50 % = 211,75 €

Reste à charge net : 211,75 € soit 7,05 € de l’heure

Exemples de tarifications, sur la base des tarifs établis à l’agence pilote de Cébazat.

Devis gratuit

Nos prestations sont proposées en fonction de votre situation. Consultez nos gages de qualité.
Devis gratuit et sans aucun engagement.

Les aides possibles

Le Conseil départemental

L’APA (Allocation Personnalisée Autonomie)

Démarches à suivre : Votre référent détermine si votre niveau de dépendance justifie un recours à l’APA. Sont joints au dossier un détail de vos revenus et un certificat médical de votre médecin traitant.

Une équipe médicosociale (EMS) du Conseil départemental vient évaluer plus précisément votre niveau de dépendance.

Une commission statue sur votre dossier, décide d’une éventuelle prise en charge et vous envoie un plan d’aide indiquant le nombre d’heures financées.

Montant de l’aide financière : Il varie en fonction de vos revenus et de votre niveau de dépendance (Grille GIR).

Conditions : avoir plus de 60 ans et rencontrer des difficultés à accomplir les gestes ordinaires de la vie courante.

Les caisses de retraite

Démarche à suivre : Votre référent détermine votre caisse de retraite principale et complète le dossier correspondant. Sont joints à ce dossier un détail de vos revenus et une évaluation de votre niveau de dépendance.

Montant de l’aide financière : Il varie en fonction de vos revenus.

Conditions : Être retraité et autonome (GIR 5 ou 6)

LE CCAS (Centre Communal d’Action Sociale)

Démarches à suivre : Votre référent détermine si votre situation vous permet de prétendre à cette aide et complète un dossier.

Montant de l’aide financière : Il varie en fonction de vos revenus.

Conditions : Ne pas être retraité ou avoir une pension de retraite inférieure à un plancher donné.

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie

Démarches à suivre : Votre référent complète un dossier auquel sont joints un détail de vos revenus et une évaluation de votre niveau de dépendante.

Montant de l’aide financière : Il varie en fonction de vos revenus.

Conditions : Ne pas être retraité ou avoir une nécessité justifiée par un médecin d’avoir recours à un service d’aide à domicile de manière temporaire.

Les Mutuelles

Démarches à suivre : Vous contactez votre mutuelle qui détermine si votre demande correspond à votre couverture complémentaire. Votre référent complète un dossier auquel sont joints un détail de vos revenus et une évaluation de votre niveau de dépendante.

Montant de l’aide financière : Il dépend de votre mutuelle.

Conditions : Elles correspondent habituellement à un retour à domicile suite à une hospitalisation.